Le Tennis de Table Handisport en Bretagne !

La Ligue de Bretagne de Tennis de Table et le Comité Régional de Bretagne Handisport (CRBH) collaborent depuis plusieurs années au développement de la pratique du Tennis de Table Handisport sur le territoire breton. Ces deux entités ont d’ailleurs signé une convention avec comme objectifs de promouvoir et d’accompagner cette pratique dans les clubs ou sections en capacité d’accueillir les handi-sportifs. 

Quelques clubs sont déjà engagés dans la pratique du TT Handisport. Voici l’exemple de deux structures. Les sections Handisport de Tennis de Table du PPC Kerhuonnais et du FOLCLO Lorient sont très investies sur le territoire breton. Le président du PPCK, Thierry HEIME, et le président de la section du FOLCLO, Michel LE BOULBAR, nous racontent la pratique handisport au sein de leur club.

  • Pourquoi avez-vous choisi de vous investir dans le Handisport ?

Thierry HEIME (TH) : En tant que président je n’ai pas choisi d’aller vers la pratique handisport, je ne fais qu’enrichir l’héritage de mes prédécesseurs. Notre club est allé tranquillement vers la pratique handisport sans jamais se contraindre. Il est important pour nous que tous les amoureux du « PING », valide ou en situation de handicap, puissent jouer ensemble en loisir ou en compétition.

Michel LE BOULBAR (MLB) : J’étais pongiste au FOLCLO depuis des années, et j’ai eu mon accident. Il était logique que je puisse continuer à pratiquer. Avant mon accident j’étais déjà très sportif et très investi dans le mouvement associatif. Il y a un après, renaître, redécouvrir son corps, ses possibilités et ses limites. Il faut accepter son handicap et se dire qu’il y a pire que soi, malgré les contraintes… Au Centre de Rééducation de Kerpape, je me suis dirigé vers le Tennis de Table afin de retrouver le goût de l’échange, la rencontre avec d’autres pratiquants et la découverte de l’Handisport.

  • Comment le club valorise cette action ?

TH : Le club affiche avec les différents labels Fédéraux et Régionaux obtenus une image de club « pluriel ».

MLB : La création de la section Handisport au sein du FOLCLO a eu lieu en 2005, jusqu’à obtenir le Label Club Handisport en 2013.

  • Le quotidien en quelques lignes ?

TH : Notre quotidien vers le handisport est multiple : il y a une séance spécifique tous les jeudis avec des bénévoles pour accompagner les progressions, mais aussi permettre à chacun de prendre du plaisir à jouer. Avec le soutien d’HandiSport Brest, nous aidons nos bénévoles à accéder au cursus de formation handisport pour mieux accueillir, mieux accompagner. Trois de nos bénévoles ont participé à la formation de moniteur Handisport. De plus il y a des séances ponctuelles (de 6 à 8 semaines) avec des jeunes en situation de handicap afin d’enrichir le programme d’HandiBrest de découverte des activités sportives. Être en capacité de répondre aux sollicitations lors de journées promotionnelles sur le Handisport. Le club propose son aide pour l’organisation de compétition handisport (j’ai en mémoire d’avoir, avec le club, contribué aux championnats de France handisport organisé à Brest en 2015, un grand moment…), participer avec la collectivité locale aux journées du handicap (animations scolaires en fauteuil), et de participer aux journées bleues avec nos aînés (EHPAD). C’est aussi progressivement : élargir son offre vers d’autres formes de handicap (mental ou psychique), regarder avec France Alzheimer comment nous pourrions contribuer avec le Tennis de Table, sans oublier le sport santé (bien être et sur ordonnance).

MLB : Une section Handisport au sein du club est la suite logique pour la pratique du Tennis de Table et de développer d’autres activités, tout en gérant les adhérents, la formation des encadrants et en gardant une indépendance financière.
Nous bénéficions de créneaux d’entrainement encadrés par un animateur diplômé (4 heures par semaine) et l’accès aux Complexe sportif est adapté aux Personnes à Mobilité Réduite. Notre mode de fonctionnement est simple, nous accueillons toute personne porteuse d’un handicap, avec un minimum d’autonomie pour les déplacements en compétitions. Actuellement, nos effectifs sont de 13 licenciés, avec une pratique compétitive au niveau national et un pratique loisir.

  • Les avantages ?

TH : Cette diversité est une richesse. Elle nous oblige, bénévoles, à nous réinventer, à ajuster les exercices pour chaque personne. Savoir observer et les solliciter à se dépasser. Il faut faire preuve d’imagination et de débrouillardise afin d’adapter le matériel ou l’environnement. On est loin, avec certain handicap du cadre stéréotypé et confortable de la pratique valide. L’important ici est de favoriser la réussite et d’apporter le plaisir de jouer, de partager.

MLB : J’engage tous les clubs de Tennis de Table à ouvrir leur salle aux personnes porteuses d’un handicap et partager le plaisir d’un échange, ne serait-ce que par le biais de journées portes ouvertes ou de découvertes. N’hésitez pas à vous rapprocher des Comités Départementaux Handisport pour de plus amples informations.

  • Les échanges avec Handisport…

TH : Nous sommes partenaires dans cette équipe Handi/valide. Chacun a besoin de l’autre pour avancer et permettre au plus grand nombre de pratiquer l’activité. Ce sont aussi des relations humaines riches ; les acteurs du mouvement handisport que nous côtoyions dirigeants, salariés ou bénévoles renforcent notre conviction à faire partie de cette aventure. Aujourd’hui nous avons tissé avec Handisport des liens solides.

MLB : Nous avons de bons échanges avec les institutions du Handisport.

 
 

Si vous souhaitez accueillir la pratique Handisport au sein de votre club, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions vous accompagner :

  • Eric ATHEA, Référent Régional Tennis de Table Handisport – 06.23.19.50.92
  • Ligue de Bretagne (Kévin) – 02.99.32.46.00

Crédits photos PPC Kerhuonnais et FOLCLO Lorient

Please follow and like us:
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
YouTube
LinkedIn
Share
Instagram